Dictionnaire des fondateurs de Saint-Alexis-de-Matapédia

Généalogie des premières familles de S.Alexis-de-Matapédia de 1860 à 1900

Partager Ajouter un signet

Statistiques


 Détails   Nombre de saisies 
Nombre de probants 3,264  
De genre masculin 1,667 (51.07%)  
De genre féminin 1,597 (48.93%)  
De genre inconnu 0 (0%)  
De probants en vie 0  
De familles 780  
De patronymes distincts 243  
Nombre : Actes de baptême 5  
Nombre : Actes de mariage 13  
Nombre : Actes de sépulture 3  
Nombre : Biographies 1  
Nombre : Certificats de décès 1  
Nombre : Certificats de mariage 1  
Nombre : Documents 2  
Nombre : Histoire 1  
Nombre : Photographies de familles 1  
Nombre : Photographies de mariages 4  
Nombre : Portraits 17  
Nombre : Signatures 184  
Nombre de sources 108  
Total des citations de source 18,208  
Longévité moyenne1 38 ans, 318 jours  
Probant le plus ancien (Athanase DOUCET 15 juil 1775  

 Longévité exceptionnelle1   Âge 
ARSENAULT Joseph 96 ans 15 jours  
LÉVESQUE Anna 95 ans 258 jours  
BLAQUIÈRE Rose Hilda 94 ans 294 jours  
GALLANT Sylvie 94 ans 99 jours  
ARSENAULT Marthe 93 ans 280 jours  
ARSENAULT Dominique, dit Joseph Arsenault 93 ans  
BLAQUIÈRE Joseph Sr 91 ans 11 jours  
MIGNAULT Céleste, dit Labrie 90 ans  
BLAQUIÈRE Wilfred 89 ans 337 jours  
BLAQUIÈRE Bruno 88 ans 91 jours  


1 La longévité est calculée à partir des dates connues de naissance et de décès. À cause des dates parfois incomplètes comme un décès enregistré seulement avec l'année "1860" ou "avant 1860", ce calcul ne donne pas toujours des résultats précis.


Le langage original de cet outil généalogique est traduit de l'anglais
au français du Québec et mis en ligne par Jacques Blaquière
Richmond (Québec) Canada J0B 2H0


Publication généalogique réalisée avec The Next Generation of Genealogy Sitebuilding v. 14.0.4, une création de Darrin Lythgoe © 2001-2024.

Droits réservés © Les éditions Jacques Blaquière. | Politique de confidentialité.


Le vocabulaire utilisé dans cette publication généalogique québécoise
s'inspire autant que possible du Traité de généalogie de René Jetté 1944-2003.